Quelles compétences numériques pour l’enseignement des arts et de la culture ? Proposition de modèle pour l’histoire des arts et l’analyse esthétique.

Le numérique en éducation est souvent perçu comme l’apanage des sciences naturelles et technologiques. Pourtant, le monde culturel bénéficie très tôt des apports de l’informatique et de l’Internet pour cataloguer, archiver, chercher puis diffuser les créations culturelles du passé et du présent. Cette révolution médiatique a permis l’émergence de formes de création nouvelles ou marginales, tout en banalisant notre confrontation à l’image et en provoquant de multiples crises dans le secteur culturel. Comment tenir compte de ce rapport ambivalent entre culture et numérique dans ce monde hyperconnecté ? Les premières réponses se situent par la correspondance des compétences de l’histoire des arts avec celles du numérique en éducation.

Retour haut de page