Les classes inversées, phénomène précurseur de « l’école » à l’ère numérique

Les classes inversées sont apparues dans le paysage pédagogique depuis une dizaine d’années. Le temps est venu de comprendre les changements de rapports aux savoirs et aux rôles des apprenants et des enseignants qu’elles portent, de dresser une typologie des pratiques enseignantes qui s’étalent du fondamental au supérieur en enracinant ainsi l’apprentissage toute la vie durant, d’esquisser la palette des objectifs poursuivis en particulier au regard des mutations de la Société que l’on qualifie souvent de numérique, d’examiner enfin les modalités et les premiers résultats des évaluations réalisées à propos de cette innovation pédagogique.

Retour haut de page